Pour les ongles suivis du signe +,
vous pouvez cliquer sur l’onglet
pour accéder à la page
d’accueil du thème indiqué,
ou poser simplement le curseur
pour ouvrir un menu secondaire.

Comment déterminer sa propre configuration Ennéagramme ?

Il ne suffit pas de faire un questionnaire pour connaître sa base, et encore moins pour déterminer sa configuration ennéagramme complète. C’est la raison pour laquelle certaines personnes se sont identifiées à une base qui n’est pas la leur, et le modèle ne leur est alors d’aucune utilité.
Une identification de base est d’autant plus sûre qu’elle est accompagnée par un initiateur compétent ayant bien intégré le modèle.

Il y a quatre pistes, qui se révèlent très inégales, par ordre croissant d’intérêt :
– Les tests
– En autodidacte : avec l’aide des livres et des sites internet
– L’accompagnement individuel
– La formation

Déterminer sa configuration Ennéagramme : 4 pistes inégales

Peut-on déterminer sa configuration Ennéagramme par un test ?

L’intérêt des tests Ennéagramme a été développé dans l’article : Test Ennéagramme – quelle fiabilité ? quelle utilité ?
Dans certains cas, le test peut donner une réponse claire qui correspond à la base réelle de la personne, mais on peut aussi avoir une réponse qui indique plusieurs bases sans en détacher aucune, ou, le plus problématique, l’identification d’une base qui n’est pas la bonne.
Un test par questionnaire n’est pas adapté à la complexité de l’Ennéagramme.
Voir à ce sujet une discussion du Forum animé par Fabien Chabreuil : Est-il utile d’acheter un test ennéagramme ? 

Déterminer sa configuration Ennéagramme en autodidacte

Identifier seul sa propre configuration en autodidacte est possible si trois conditions sont réunies : prendre le temps de bien connaître le modèle, développer une bonne capacité d’auto-observation et prendre en compte ce que les autres perçoivent de nous-même.

1) Il ne suffit pas de lire un livre descriptif des bases ou de voir une série de vidéos pour identifier sa propre base, ou celle de nos proches. Cela peut fonctionner pour des constructions dans laquelle la base dominante est très marquée, mais ce n’est pas le cas le plus fréquent. Les configurations sont généralement complexes et font ressortir des comportements que l’on peut associer à plusieurs bases.
Une démarche rigoureuse consiste à explorer toutes les bases, voir ce qui nous concerne dans chacune et comment les plus actives s’organisent dans une configuration. Une fois la base principale pressentie, il est important de la vérifier en revisitant divers épisodes de notre existence et reconnaître si le mécanisme de cette base était bien actif, associé à celui de la direction entrante en période favorable, et à la direction sortante en situation de stress.

2) L’auto-observation de nos mécanismes psychiques n’est pas une pratique aisée, car ces mécanismes imprègnent ce que nous observons et certains aspects nous échappent. Sa qualité se développe sur deux axes : trouver une position de recul et prendre en compte ce que perçoivent les autres (point 3). Trouver une position de recul pour s’auto-observer est plus ou moins aisé selon les personnalités. Il est difficile de nous percevoir comme nous sommes, sans être dévié par ce que nous aimerions être et aveuglé sur ce que nous ne voulons pas voir (déni). La méditation pleine conscience, l’écriture des ressentis, et l’observation de vidéos qui nous ont filmé dans nos comportements spontanés sont des aides précieuses pour cette démarche.

3) Comme nous ne pouvons pas voir l’œil qui observe, certains de nos comportements échappent à notre perception tant qu’un regard extérieur ne nous les a pas révélés. Il est donc utile d’écouter ce que les autres perçoivent de nous (feed-back), avantageusement en se référant plusieurs personnes différentes car chacun voit avec ses propres filtres. Ce qui est commun à des observateurs différents est évidemment le plus pertinent.

Intérêt de l'accompagnement individuel

Déterminer la configuration Ennéagramme peut faire l’objet d’un accompagnement individuel, dès lors que deux conditions sont réunies.

1) L’accompagnant a une bonne connaissance de l’Ennéagramme, et notamment dans les différentes nuances qui compliquent la reconnaissance de la base : variants α et µ, développement accru d’une aile ou d’une direction, interférence avec des éléments biographiques (éducation, traumatisme, suradaptation à des conditions de vie difficile). Il doit aussi avoir les qualités d’accompagnement pour faire émerger la nature profonde de la personne sans influer sur ce qu’elle doit être.

2) La personne demandeuse est motivée, prête à s’investir dans une auto-observation soutenue, et capable de s’accepter telle qu’elle est avec une part d’ombre qu’il est parfois difficile de regarder en face

L’identification par l’accompagnement individuel permet une avancée significative dans la connaissance de soi, mais des autres bases qui permettent une meilleure compréhension des autres.

Proposition d’accompagnement individuel : Consultation Ennéagramme

Intérêt de la formation

C’est la voie royale pour disposer d’une base de connaissance de l’Ennéagramme pour identifier sa propre configuration, connaître les mécanismes qui animent les autres bases, et bénéficier pleinement de l’apport des livres et articles pour un approfondissement du modèle.
L’intérêt d’une formation est de prendre le temps d’expliquer les principes du modèle qui permettent de comprendre les mécanismes qui s’expriment dans chaque base. Il est ainsi plus aisé de trouver la sienne et de comprendre les différences que nous percevons chez les autres. La transmission directe par un enseignant connaissant bien le modèle, les réponses aux diverses questions posées par les participants, et les témoignages apportés par les stagiaires font qu’une formation avec un animateur n’a pas d’équivalent. Une formation e-learning, comme il en est proposé, a un intérêt bien plus limité !

Il existe différents formats de stages :
– Une durée de 5 à 10 jours est idéale pour une intégration progressive et profonde du modèle. Elle est cependant difficile à mettre en place et demande une forte motivation des participants.
– Une durée de 1 à 2 jours est trop courte pour aller au-delà d’une simple description des bases, et risque de conduire à une intégration de l’Ennéagramme comme une typologie.
– Nous avons choisi un format de 4 jours en deux stages de 2 jours séparés par environ 1 mois. Cela permet en un temps limité de présence de poser tous les fondements du modèle et d’expliquer chaque base dans le détail. Il y a certes une certaine densité et une nécessité d’implication des stagiaires dans une recherche personnelle, notamment entre les deux stages. L’intérêt est en seulement 4 jours et un coût abordable de transmettre un très bon niveau pour celles et ceux qui s’investissent dans l’apprentissage.
– Un nombre de stagiaires entre 10 et 15 car il offre une diversité de bases différentes pouvant témoigner de leur fonctionnement, laisse de l’espace à chacun de s’exprimer, et permet pour l’animateur un suivi individuel de chacun tout au long de la formation.

Proposition de Formation initiale  présentielle en 4 jours.
Proposition d’Approfondissement des bases (vidéos)

Comment être sûr d'avoir trouvé la bonne configuration ?

L’Ennéagramme se situant dans la complexité subjective, il n’y a pas de vérité linéaire pouvant affirmer qu’une détermination de base est vraie ou fausse. Il y a seulement une adéquation entre ce que décrit le modèle et ce que vit une personne.

Le fait que toute construction de personnalité se fait sur le modèle d’une base de l’Ennéagramme est un postulat, sans cesse confirmé par l’expérience. Voir à ce sujet l’article : peut-on affirmer la validité de l’Ennéagramme ?

Quelle que soit l’approche : en autodidacte, par l’accompagnement individuel ou la formation, la première étape est la recherche d’une corrélation forte entre la dynamique d’une base et celle de la personne à partir de son auto-observation et des observations extérieure.

Lorsqu’il y a une suspicion forte pour une base, la seconde étape, indispensable, est la reconnaissance par la personne elle-même dans toutes les caractéristiques de cette base. Dans notre pratique, nous remettons à la personne un descriptif complet de la base et de son variant α ou µ (18 possibilités), en lui demandant si elle se reconnaît globalement, et de noter les différents aspects qui lui semblent étrangers. Nous revenons dans un échange avec elle sur ces aspects non reconnus afin de vérifier si :
– Ils ont été là au début de l’existence et se sont atténués par un processus évolutif (adaptation pour sortir d’une difficulté, ou travail de développement personnel).
– Ils sont masqués par le développement excessif d’une base annexe (aile ou direction) ou par un pus type fortement exprimé.
– Ils sont bien là mais en zone aveugle, ce qui demande alors une auto-observation avec une prise de recul plus grande.
– Ils sont réellement absents, ce qui peut amener, à remettre que la base suspectée est bien la base principale.

Cette reconnaissance totale de la personne dans le modèle de la base est indispensable pour valider que cette base est bien la sienne, et déterminer sa configuration ennéagramme . Il n’y a pas d’attribution de base par défaut ! C’est comme une clef qui doit entrer dans la serrure et faire tourner son mécanisme.

Une fois la base et son variant connus, les directions sont directement attribuées. Les ailes et les sous-types sont alors reconnus à partir de descriptifs, afin de définir la configuration complète.
Cette configuration complète est la dernière étape de confirmation de la base. L’impossibilité d’établir cette configuration avec les éléments de la base peut, dans certains cas, conduire à reconsidérer celle-ci. Il est en effet impossible d’établir une configuration cohérente à partir d’une base erronée.

RECHERCHER 
DANS CE SITE

Indiquez un mot clef pour faire apparaître les pages correspondantes :

LETTRE D'INFORMATION

➥ Voir les détails et le formulaire d’inscription aux infolettres proposées en nutrition, psychologie et  santé intégrative (information et annonce d’évènements)

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

—————

20-21/09/2024
9h00 – 18h00

—————

WE 19-20/10/24
9h00 – 18h00

—————

WE 16-17/11/24
9h00-18h00
ARTICLES PAR THÈMES
Partager
avec des amis